.vm_overviewContentWrapper
  • +49(0)40 - 2442 416 80 (du lundi au vendredi de 9h à 18h)
  • Livraison discrète, livraison gratuite à partir de 150€
  • Livraison rapide et fiable dans le monde entier

Ballasts conventionnels

Switch on sinon il y aura un bang

Les ballasts sont utilisés dans le fonctionnement des lampes à décharge pour réduire le courant de décharge qui, s'il monte sans contrôle, détruit la lampe utilisée ou provoque le déclenchement du fusible. Comme pour les lampes à économie d'énergie, un ballast peut être intégré à la lampe ou ajouté au luminaire comme élément supplémentaire. Ce n'est que dans le cas de la version intégrée qu'il est possible de raccorder la lampe directement à l'alimentation secteur.

En général, il existe deux types de ballasts différents : les ballasts électroniques et les ballasts magnétiques. Contrairement aux ballasts électroniques, les ballasts magnétiques nécessitent un démarreur. Selon les pertes causées par ce démarreur, les ballasts magnétiques sont divisés en ballasts conventionnels, ballasts à faible perte ou ballasts à très faible perte.

Les ballasts magnétiques, qui sont construits comme des ballasts conventionnels, sont constitués d'un ballast qui contient habituellement un noyau de fer enroulé avec un fil de cuivre. En raison de la résistance ohmique du cuivre ainsi que de la remagnétisation et des pertes par courants de Foucault dans le noyau, il se produit un développement de chaleur et des pertes de puissance d'environ 10 à 20% de la puissance de la lampe. Les ballasts conventionnels utilisés dans les lampes fluorescentes nécessitent également un démarreur. Ce démarreur commute les cathodes incandescentes directement dans le circuit électrique lorsqu'elles sont démarrées pour le préchauffage. Les ballasts conventionnels sont très fiables. Ils fonctionnent généralement pendant des décennies sans dysfonctionnements et sans avoir besoin d'être remplacés.