NFT Culture aéroponique continue

Retour à la catégorie | Culture Hydroponique

Dans le cas de la culture aéroponique continue, la solution nutritive est versée sur les racines. Cette méthode se laisse plus facilement automatiser que la "culture aéroponique statique", parce-que des échantillonnages et des ajustements de la température et la concentration de la solution dans de grands réservoirs sont réalisés pour des milliers de plantes. Une variation souvent utilisée est la technique de la pellicule fertilisante NFT (nutrient film technique), une technique avec laquelle un jet d'eau très fin qui comprend toutes les substances nutritives nécessaires pour la croissance des plantes, baigne de façon permanente les racines détachées dans un conduit étanche.

NFT Culture aéroponique continue

Idéalement le jet d'eau continu doit être très plat de sorte que la partie supérieure du tapis de racines qui se développe autour du conduit (même lorsqu'il est humide) se dresse dans l'air. Ensuite les racines sont approvisionnés en oxygène. Un système NFT qui a été conçu de façon irréprochable repose sur la bonne utilisation d'un conduit, sur la bonne vitesse d'écoulement et la bonne longueur de conduit. L'avantage principal du système NFT par rapport à d'autres système d'hydroculture est que les racines disposent de suffisamment d'eau, d'oxygène et de substances nutritives. Pour toutes les autres formes de produits il existe un conflit entre les trois impératifs car un approvisionnement trop important ou pas assez important d'un impératif entraîne un déséquilibre d'un impératif vis-à-vis d'un ou deux autres impératifs.

Grâce à la construction d'un système NFT, les trois besoins de base d'une bonne croissance des plantes sont remplis- la condition est que le concept du NFT est pris en compte et est pratiqué. Ces avantages permettent d'obtenir des récoltes plus grandes et de meilleure qualité sur une période plus longue. L'inconvénient du NFT est le fait que ce système dispose d'une faible régulation contre les interruptions de débit, comme par ex. la panne de cournant. Globalement ce système constitue une des techniques les plus productives.

Les mêmes caractéristiques valent pour tous les systèmes NFT courants. Alors qu'une pente de 1:100 le long des conduits est conseillée, il est difficile de construire une dalle pour les conduits qui rend possible de laisser couler des films nutritifs sans qu'il y ait des endroits où cela ne coule plus. C'est pourquoi il est conseillé de travailler avec une pente de 1:30 ou de 1:40. Des petites irrégularités peuvent apparaître à la surfacem mais même avec de telles pentes cela peut entraîner une interruption du débit ou bien un engorgement.

La pente peut être réalisée grâce au sol ou bien des bancs ou des supports pourraient maintenir les conduits et ainsi assurer une pente. Les deux méthodes sont utilisées et ont des exigences liées au lieu et à la culture de la plante. Comme orientation générale, il faut savoir que chaque conduite doit avoir un débit s'élevant à 1 litre par minute. Des débits comprenant des valeurs extrêmes conduisent à apporter des problèmes en ce qui concerne l'approvisionnement en substances nutritives des plantes. Pour de nombreuses plantes cultivées a été remarqué que la croissance était moins importante lorsque la longueur des conduits était supérieure à 12 mètres.

Pour les plantes cultivées qui poussent rapidement, les tests ont montré que l'azote s'épuisait sur la longueur du conduit alors que les niveaux d'oxygène restent constants. C'est pourquoi la longueur de conduit ne doit pas dépasser 10 à 15 mètres. Dans le cas où cela n'est pas possible, des pertes de croissance peuvent être évitées lorsqu'une autre substance nutritive est donnée sur la moitié du conduit et que le débit est réduit à un litre par minute à chaque évacuation.